Sélectionner une page

Calcul Prime d’Assurance : La Prime Total

comment calculer une prime d'assurance

Afin de procéder au calcul prime d’assurance appelée aussi la prime totale pour les différents contrats assurance:  assurance terrestre  ou   assurance maritime et aérienne , on fait appel à un nombre de variables intervenants dans le calcul de la prime. Ces variables dont le calcul de la prime est dépendante sont mentionnées dans l’image ci-dessous.

Le calcul de la prime d’assurance en France dépend du type d’assurance souscrit (automobile, habitation, santé, responsabilité civile, etc.) et des critères spécifiques à chaque assureur. Les primes d’assurance sont basées sur une évaluation des risques encourus par l’assuré, c’est-à-dire la probabilité qu’un sinistre se produise et le coût potentiel du sinistre.

Facteurs nécessaires pour le calcul prime d’assurance

Voici les principaux facteurs pris en compte lors du calcul prime d’assurance :

  1. Profil de l’assuré : L’âge, le sexe, la profession, le lieu de résidence, le nombre d’années de permis de conduire (dans le cas de l’assurance automobile) et d’autres caractéristiques personnelles peuvent influencer le montant de la prime.
  2. Type et niveau de couverture : La nature de l’assurance souscrite (responsabilité civile, tous risques, etc.) et le niveau de couverture choisi (montant de la franchise, plafonds d’indemnisation, etc.) impactent le coût de la prime.
  3. Historique de sinistres : Pour les assurances automobile et habitation, l’historique des sinistres de l’assuré est un facteur déterminant. Les assurés avec un bon historique de conduite ou sans sinistres antérieurs peuvent bénéficier de primes plus avantageuses.
  4. Valeur et caractéristiques du bien assuré : Pour l’assurance habitation ou automobile, la valeur du bien assuré et ses caractéristiques (âge, modèle, puissance, etc.) sont pris en compte dans le calcul de la prime.
  5. Fréquence et gravité des sinistres dans la région : Les assureurs tiennent compte des statistiques sur les sinistres dans la région géographique de l’assuré pour évaluer les risques liés à l’assurance.
  6. Éléments complémentaires : Certains contrats d’assurance peuvent inclure des garanties optionnelles ou des services supplémentaires (assistance, protection juridique, etc.) qui affectent également le montant de la prime.

Chaque assureur peut utiliser ses propres méthodes de calcul de prime, en tenant compte de ces critères spécifiques et d’autres facteurs internes propres à l’entreprise.

Il est donc recommandé de comparer les offres d’assurance de plusieurs compagnies pour trouver la meilleure couverture adaptée à vos besoins spécifiques, tout en obtenant un prix compétitif. Avant de souscrire une assurance, il est essentiel de bien lire les conditions générales du contrat et de poser des questions à l’assureur pour bien comprendre les garanties et les exclusions.

Définitions

  • Assurance : L’opération par laquelle l’assuré se fait promettre, en contrepartie d’une prime, une prestation par l’assureur pour l’assuré ou pour un tiers en cas de survenance de sinistre.
  • Prime : C’est la somme que doit payer l’assuré pour le compte de l’assureur afin de bénéficier de la couverture de l’assurance en cas de sinistre.
  • Risque : C’est un événement incertain dont la survenance est aléatoire, et est susceptible de provoquer un dommage aux personnes et/ou aux biens.
  • Frais de gestion : Ce sont des dépenses imputées souvent par un intermédiaire pour rémunérer son temps consacré à la souscription de la police d’assurance et la gestion du dossier de l’assuré ainsi que d’autres charges qui dépende de la gestion du contrat d’assurance.
  • Bénéfice : C’est la valeur ajoutée ou la marge de bénéfice qui reste après soustraction de la prime et toutes les dépenses engagées antérieurement.

 

Calcul prime d’assurance

Le calcul prime d’assurance ou bien la prime totale assurance dans le domaine des assurances prend en compte deux axes :

  • Analyse rétrospective des résultats c’est-à-dire analyse des résultats historiques.
  • Une extrapolation ou analyse prospective en d’autre terme la projection de ces résultats dans le future.

La statistique « propre de risque » est la discipline suivie pour connaitre la probabilité de réalisation d’un risque par les compagnies d’assurance. Dans le domaine de la statistique, on cherche à évaluer :

  • La chance de la survenance ou la probabilité de la réalisation du risque.
  • Une estimation des dépenses éventuelles c’est-à-dire le coût moyen du sinistre.

La prime pure

On considère  que p  la probabilité de réalisation du sinistre sachant que p < 1. On suppose aussi que C représente le capital à assurer. Donc, normalement la prime à verser par l’assuré est égale à :  p * C c’est-à-dire le produit du capital à assurer et la probabilité du risque.

Vu que la probabilité est relative, une augmentation très faible égale à a*p de la probabilité p. Ainsi, la prime se calcule de la façon suivante :

 La Prime Pure   =   ( p + a*p ) * C  =    p * C ( 1 + a ) 

La prime du risque

Le calcul de la prime du risque prend en charge en plus de la prime pure les charges de gestion des risques.

 Prime du Risque  =  Prime Pure  +  Chargement pour frais de gestion de risque 

Prime brute ou commerciale

Appelé aussi prime chargée puisqu’on ajoute aux dépenses de gestion des risques les frais ci-dessous :

  • Frais d’établissement du contrat et des quittances exposées à l’origine.
  • Les frais d’acquisition du contrat  » commission des parties prenantes, intermédiaires »
  • distribution des profits ou rémunération du capital.
  • Charge des impôts sur les sociétés.

La prime Totale ou annuelle d’assurance

Cette prime totale ou la prime annuelle assurance correspond à la prime payée par l’assuré et se calcule par l’addition de la prime brute et les taxes perçues :

  Prime Total = Prime Brute + Taxes reçues 

Exemple calcul prime d’assurance et prime totale

Un assuré âgé de 30 ans, a un capital de décès de 20.000,00 €. Le risque de décès d’après la table de mortalité est de 0,00650 par exemple. Donc, la prime pure à payer est égale à 130 € :

20.000,00 * 0,00650  =  130 €

Cette prime pure sera chargée par d’autres frais supplémentaires à savoir : commissions, frais de gestion des risques, rémunération du capital, taxes, etc …. En fin, la prime totale ou la prime annuelle assurance égale à :

Prime Totale = 130 € + Frais gestion risques + Frais acquisition et établissement contrats + Rémunération + taxes.

Vous pouvez aussi visitez notre site www.modeles-contrat.fr pour plus d’info

Articles en relation

[pt_view id= »6ac6bdffrj »]

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: 0 Average: 0]

Autres publications

Exemple de demande de logement social

Exemple de demande de logement social

En France, une demande de logement social désigne des logements à loyer modéré qui sont destinés à être loués ou vendus à des ménages aux revenus modestes ou intermédiaires. Ces logements sont gérés par des organismes publics ou privés à but non lucratif, tels que les organismes HLM (Habitations à Loyer Modéré) ou les ESH (Entreprises Sociales pour l’Habitat).

lire plus
Le Contrat : Définition du contrat

Le Contrat : Définition du contrat

Le contrat, selon le Code civil français, est un accord de volontés entre deux ou plusieurs parties qui créent, modifient ou éteignent des obligations juridiques. Il s’agit d’un élément fondamental du droit des contrats en France, qui régit les relations contractuelles entre les personnes physiques ou morales.

lire plus
Demande de logement social : Conseils pour en bénéficier

Demande de logement social : Conseils pour en bénéficier

Le logement social, également appelé logement à loyer modéré (LLM) en France, désigne des logements dont les loyers sont réglementés et abordables, destinés principalement aux ménages à revenus modestes ou ayant des difficultés financières. L’objectif principal du logement social est de permettre à ces ménages d’accéder à un logement décent et adapté à leurs besoins à un coût abordable.

lire plus
Exemple de demande de congé : Modèle à télécharger gratuitement

Exemple de demande de congé : Modèle à télécharger gratuitement

Avant de consulter notre exemple de demande de congé, il est judicieux d’avoir une idée sur la demande de congé et son contenu. Une demande de congé est une requête formelle adressée à l’employeur ou à l’autorité compétente par un employé, un travailleur indépendant ou un étudiant pour solliciter une période de congé ou de vacances pendant laquelle il ne sera pas disponible pour travailler ou étudier.

lire plus
ATTESTATION DE FORMATION MODELE 2023

ATTESTATION DE FORMATION MODELE 2023

L’attestation de formation en France est un document officiel délivré par un organisme de formation ou un établissement d’enseignement à un apprenant qui a suivi avec succès un programme de formation. Cette attestation atteste de la participation à une formation spécifique, de l’acquisition de compétences ou de connaissances, et peut avoir différentes finalités en fonction du contexte et du type de formation.

lire plus
Contrat à durée déterminée pour 1 objet défini

Contrat à durée déterminée pour 1 objet défini

En France, le contrat à durée déterminée (CDD) est réglementé par le Code du travail. La loi définit les règles et les conditions qui s’appliquent à ce type de contrat, visant à protéger les droits des travailleurs et à encadrer l’utilisation du CDD par les employeurs.

lire plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer