Sélectionner une page

La TVA française  ou la Taxe sur la valeur ajoutée. La TVA collectée, la TVA recuperable et la TVA à payer de quoi s’agit-il ?

La Taxe sur la valeur ajoutée

La taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect inclus dans les prix de vente des biens et services.

Cet impôt indirect est payé en fin de compte par le dernier consommateur. En revanche, cette taxe est mainte fois prélevée par les Société et Entreprises lors de la facturation de leurs clients.

La TVA

La taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect sur la consommation dont le rendement est souvent le plus important. Cet impôt pèse sur les particuliers et les consommateurs finaux des produits, biens et services. En outre, les entreprises ne sont pas effectivement redevable de la T V A, mais ils sont impactées puisqu’elles sont chargées de la collecter pour le profit de l’Etat.

La TVA Française

On entend par la TVA française un impôt général sur la consommation qui s’applique à toutes les livraisons de biens et services situées en France. Autrement dit, la TVA française représente un impôt général sur la consommation directement facturé aux clients sur les biens et produits qu’ils consomment ou sur les prestations de services qu’ils ont bénéficiés.

En effet, les entreprises françaises représentent un intermédiaire pour les administrations fiscales. Cette représentation due en fait au rôle occupé par ces entreprises. Ces dernières procèdent à la collecter de la taxe pour le compte de l’administration fiscale ou pour le compte de l’Etat.

La TVA recuperable

La TVA recuperable est la taxe que l’on récupère de l’Etat ou de l’administration fiscale après la fin de l’exercice comptable. Outre, la TVA recuperable égale à la soustraction de la taxe sur valeur ajoutée payée et celle collectée par l’entreprise. En d’autres termes, la taxe sur la valeur ajoutée récupérable est la taxe sur la valeur ajoutée payée par le dernier consommateur. Aussi, c’est le montant de tva mentionnée sur la facture établie pour le dernier consommateur.

La TVA collectée

La taxe sur la valeur ajoutée collectée équivaut en général à la sommation de la taxe facturée aux clients. Cependant, la T.V.A à payée est le résultat de la différence entre la TVA recuperable et celle collectée. Par ailleurs, la détermination du montant de la taxe collectée dépend en premier lieu de la recette totale encaissée et en second lieu du taux de la taxe qui diffère selon la nature de la transaction, d’un secteur d’activité à un autre, et varie d’un produit à un autre et d’une prestation à une autre.

La taxe sur valeur ajoutée représente un impôt général sur la consommation directement facturé aux consommateurs de biens et services. Les derniers changements en France des taux de TVA selon l’article 6 de la Loi de finance :

On peut citer quelque taux différent de tva adoptées en France cette année à titre d’information. D’abord, la TVA alimentaire représentant de façon générale la taxe sur les recettes provenant de vente des produits alimentaires. Cette tva alimentaire représente actuellement en France des taux variables selon la nature des produits en question.

Aussi, le taux de TVA prestations de services subit le même principe cela veut dire que différents taux peuvent s’appliquer. En France le taux normal de la TVA prestations de services est fixé à 20 %. En d’autres termes, c’est le taux qui s’applique à la plupart des prestations de services dans le territoire Français. Toutefois, des taux réduits de 10 % et 5,5 % susceptibles de s’appliquer sur d’autres prestations de services spécifiques.

Les taux de la taxe sur la valeur ajoutée

En grosso modo, en peut résumer les différents taux comme suit :

  • Un taux normal : 20 %
  • Un taux intermédiaire : 10 %
  • Le taux réduit (inchangé) : 5,5 %
  • Et le taux particulier (inchangé) : 2,1 %

En fin, si vous cherchez plus de détails concernant les taux de tva selon la nature des biens et services objet de l’opération achat/ vente veuillez consulter le site officiel des impôts en France